Quelles sont les attentes des touristes chinois après l’ère du Covid ?

by

5 millions, c’est le nombre de touristes chinois qui se rendaient chaque année en Europe avant la Covid-19. Après les affres de ce virus, ceux-ci ont vu leurs attentes changées. Quelles sont justement ces attentes ?

Profiter au mieux de leurs aventures

Il est clair que la crise sanitaire a dernièrement secoué toute l’humanité. Il s’agit du coronavirus. Pour lui faire face efficacement, toutes les activités ont été interrompues, le tourisme aussi. 

Après cette tempête qui a soufflé à 360°, le monde connait aujourd’hui un moment d’accalmie. La plupart des activités, le tourisme y compris, reprend progressivement. Mais, d’hier à aujourd’hui, beaucoup d’eau a coulé sous le pont et certains objectifs ou attentes ont changé..

 Ainsi, les visiteurs chinois veulent profiter autant que possible de leur séjour. En effet, ils ont  peu de congés dans l’année et la distance n’est pas des moindres. Alors, ils ont parfaitement raison de vouloir rendre ce voyage inoubliable.

Jouir d’un service particulier

Le marché touristique chinois se fait de plus en plus varié et divers. Dans ce sens, les différentes offres doivent elles aussi évoluer, c’est-à-dire se multiplier. C’est en réalité le principal défi que doivent relever les acteurs touristiques européens s’ils veulent maintenir et attirer davantage les clients venants de cette partie du globe.

À cet effet, qu’il vienne seul, en famille ou qu’il fasse partie d’une expédition, le touriste chinois doit impérativement repartir entièrement satisfait. Et pour cela, la prestation doit être du ‘’sur-mesure’’. À ce prix, les professionnels européens du tourisme peuvent être sûrs que les Chinois reviendront aussi rapidement qu’ils le pourront. 

Des visites virtuelles

La technologie est super développée en Chine. Les Chinois en sont d’ailleurs de très grands consommateurs. WeChat en est un exemple palpable. En effet, 1,2 milliards de chinois visitent chaque mois cette application. 

Il y a très peu, la ville de milan y a lancé un projet dénommé ‘’Yes Milano’’. Ce projet a pour objectif de faire la ville de milan virtuellement parlant surtout que les déplacements sont aujourd’hui limités. C’est le type d’initiative qu’aiment les Chinois. 

Les attentes des Chinois sont connes. Alors, tout ce qu’il reste à faire c’est de les satisfaire.

By